08 août 2006

Tromstalstilden

Mardi 15 août, on se réveille vers 10h, le soleil tape dur sur les vitres depuis 4h du mat'. Je n'ai pas cour aujourd'hui, le temps est magnifique, pourquoi ne pas partir en rando? Lors de notre dernière excursion on a aperçu un joli sommet à l'est de Tromso. C'est le Tromstalstilden, il mesure un peu plus de 1000 mètres, il surplombe la ville de Tromso. On convient d'un rendez-vous à 13h30 à la décharge (c'est pas loin du départ de la rando), avec Sylvain et José.
Je pars avec Seb de la maison vers 12h. On a un vélo pour 2, on alterne la marche et le vélo. Une heure et demi après on est à la décharge, on retrouve Sylvain, José et aussi Laura, Vibrire, Francesca, Olivier et Marco qui se joignent à nous.
On laisse José à la décharge, non pas qu'il soit insupportable, mais il a quelques réparations à faire sur son vélo, il nous rejoindra plus tard. On a une dizaine de kilomètres de marche dans la vallée avant d'arriver réellement au pied de la montagne. On commence par suivre soigneusement le chemin, jusqu'à ce qu'on trouve un joli petit ruisseau. On quitte le chemin pour suivre le ruisseau. Le sentier rétrécit petit à petit pour finalement disparaître! On fait les sangliers à travers la forêt puis on retombe sur le vrai chemin. On croise plusieurs groupes de norvégiens, toujours pas un nuage,et c'est encore une fois super beau!
La montée devient plus difficile, la végétation disparaît pour laisser place à la roche. On atteint un premier sommet, les hollandaises, Laura et Vibrire, redescendent, elles ne veulent pas rentrées trop tard. On continue de grimper, on perd quelques litres de sueur, on croise de la neige et nous arrivons au sommet vers 20h. On y retrouve José, qu'on avait laisser à la décharge. La vue est exceptionnelle, on voit la mer à l'ouest et les chaînes montagneuse à l'est et au nord. On signe le livre d'or au sommet, on prend une photo puis on commence à redescendre, il fait frais en haut! Le soleil commence à descendre et recouvre le paysage de orange. La descente est plus rapide, on retrouve l'endroit ou l'on a posé nos vélo vers 23h(il fait encore jour). Il reste encore 2 heures de marche pour arriver à Orndalen... On commence à fatigué. Heureusement, on croise un bus qui y va, ce qui n'ont pas de vélo sautent dedans. A minuit, tout le monde est à la maison, fatigué mais avec de jolies images dans les yeux!

Posté par tytiti à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tromstalstilden

Nouveau commentaire